• Foire aux questions

    • Qu'est-ce que le Self Defense Center ?

      Le Self Defense Center est une structure dédiée à la Self-Défense. Elle regroupe deux entités en son sein :
      Un programme de formations professionnelles dédiées aux problématiques de sécurité en milieu professionnel pour les entreprises et administrations (territoriales ou d'état).
      Le TIGER'S Club, un club de Silat et de Self-Défense.

    • Qu'est-ce que le TIGER'S Club ?

      Le TIGER'S Club (acronyme pour « Tactiques & Instruction : Groupe Enseignement & Recherche en Silat ») est une association loi 1901 dont le but est le développement individuel au travers de l'aspect martial, orienté Self-Défense, du Penchak Silat qui allie gestes simples, efficacité et rapidité.
      Bien que studieuse, nous prenons grand soin à ce que l'ambiance reste décontractée et conviale.

    • Qu'est-ce que le Penchak Silat ?

      Le Penchak Silat est un nom générique pour désigner les différents arts de combat originaires d'Indonésie et de Malaisie, regroupant deux courants principaux : le Pencak (prononcé 'pen-tchak') et le Silat.
      Le Pencak (Penchak en français) se réfère à l'art dansé dans certaines parties du monde malais (par opposition au bela diri signifiant "self-défense").
      Le Silat est l'art martial, constitué de nombreux styles. Le Silat est basé sur des enchainements de gestes et frappes simples, exécutés en rafale, avec rapidité et précision et ciblant les points sensibles et vitaux. Les techniques du Silat se révèlent être tout aussi expéditives qu'elles sont dévastatrices.

      Bien que le Self Defense Center et plus particulièrement le TIGER'S Club abordent certains aspects traditionnels du Pencak ("mouvements harmonieux du corps"), c'est avant tout dans une recherche d'efficacité en Silat ("combat éclair") et d'une plus grande compréhension de l'art.

    • Quel style de Silat est pratiqué au sein du TIGER'S Club?

      Le style pratiqué au TIGER'S Club se nomme Setia Hati Teraté. Toutefois, dans un souci d'efficacité — qui est à la base du style défini par son créateur, Hardjono Turpijn — nous n'hésitons pas à piocher dans les techniques d'autres styles voire d'autres arts.

    • Pourquoi associer Silat et Self-Défense ?

      Les principes du Silat et la facilité de leurs mises en oeuvre opérationnelle permettent d'être rapidement efficace en situation d'auto-défense. Et comme le Silat ne fait nullement appel à la force physique, il s'adresse à tout le monde, quelque soit le sexe, l'âge ou la condition physique.
      Avant toute chose, le Self Defense Center et le TIGER'S Club ont à coeur, la recherche d'efficacité.

    • Quelle est la différence entre sport de combat et art martial ?

      Un sport de combat est une discipline sportive encadrée avec des règles précises afin de veiller à la sécurité des adversaires et diminuer les risques de blessures graves.
      Dans un art martial comme le Silat, seule l'efficacité compte, et aucune zone corporelle n'est taboue ou considérée comme étant hors limite : en Silat, l'on n'hésite pas à se servir de toutes les parties de notre anatomie pour cibler les points vitaux et zones sensibles du corps.
      C'est d'ailleurs la nécessité de contrôle qui explique pourquoi il n'y a pas de compétition et pourquoi une sévère discipline est exigée afin d'éviter les accidents au cours des entraînements.

    • Qu'apporte de plus le Silat par rapport à d'autres arts martiaux ?

      Même si la recherche d'efficacité implique toujours une convergence technique, i.e., après tout nous n'avons que deux bras et deux jambes, le Silat présente quelques singularités :
      1. Le Silat est réputé pour sa fulgurante efficacité en combat réel, ce qui l'a d'ailleurs rendu très populaire parmi les unités d'élite des forces de l'ordre.
      2. Le Silat ne faisant pas appel à la force physique, il s'adresse indifféremment aux hommes comme aux femmes, quel que soit l'âge et la condition physique.
      3. La facilité d'apprentissage du Silat, fait de gestes simples mais précis et de réflexes reptiliens, offre l'avantage d'être rapidement opérationnel tout en étant suffisamment vaste pour ne pas lasser les plus aguerris au bout de quelques mois.
      4. L'aspect traditionnel du Penchak, que l'on ne peut séparer de la culture malaise, fait de langkah (déplacements) et de jurus (i.e., formes codifiées comme les katas japonais) le rend aussi visuellement très esthétique.
      5. Le style Setia Hati Teraté, tel qu'il est pratiqué au TIGER'S Club, permet aussi à chacun de créer son Silat en fonction de ses capacités physiques, aspirations et expériences passées. Ainsi, deux pratiquants pourront montrer deux aspects très différents de la pratique du Silat, l'un utilisant beaucoup de percussions et coups de pied parce qu'il vient du Muay Thai ou du Karate par exemple, l'autre intégrant plus de projections et de clés parce qu'il a longtemps pratiqué le Judo ou le Ju-jitsu...
      6. Le Silat demeurant intimement attaché à sa dimension d'auto-défense et martiale, les techniques à mains nues et avec armes face à un agresseur armé ne sont pas délaissées.

      Et comme est il toujours préférable d'être en bonne condition physique, le Silat vous apportera — comme tout bon sport de combat ou art martial — les bienfaits d'une pratique sportive régulière.